19 nov. 2014 – Vidéo Tébésud – Les infos

Nous vous proposons de visualiser cette vidéo du vendredi 19 novembre 2014  sur TébéSud, Télé Bretagne Sud.

TébéSud, la télévision locale du Morbihan, est une télévision de proximité dont la ligne éditoriale est fondée sur l’information locale de proximité, l’intérêt général, le développement durable et sociétal, le pluralisme de l’expression et du traitement de l’information et l’accompagnement du développement économique et social du Sud Bretagne.

Regardez la vidéo  du 19 novembre 2014 de 0.48 à 3.32 minutes, avec un reportage depuis l’hémicycle du Conseil général du Morbihan. Suite au vote de la délégation de service public (DSP) pour la desserte des îles du large du Morbihan du mardi 18 novembre 2014 par les conseillers départementaux, M. François Goulard est interrogé sur la crise des îles du Morbihan.

M. François Goulard, président du Conseil général du Morbihan a déclaré:
« Je comprends l’inquiétude, j’ai tenté d’y répondre, mais c’est très difficile, quand on a un flot de communications, quand on a des réseaux sociaux, quand on a surtout localement dans les îles certains maires, je dis bien certains maires, car tous n’ont pas eu la même attitude, qui racontent n’importe quoi, cela explique largement les mouvements que l’on connaît. Mais nous ne pouvons pas réagir en fonction de cela. Nous essayons de répondre aux situations concrètes de tout ce qui nous est présenté. Au delà de cela, il faut bien que nous prenions des décisions. Il faut bien que nous assurions ce service public dans des conditions qui ne soient pas délirantes financièrement. 5,5 millions au lieu de 4,5 millions , c’est beaucoup. »

Notre analyse:
Le flot de communications, les réseaux sociaux et certains maires qui diraient n’importe quoi seraient à l’origine de la crise des îles du Morbihan. En premier lieu, les citoyens n’ont pas attendu leurs élus pour se mobiliser en collectifs citoyens et agir de leurs propres initiatives. D’autre part, M. François Goulard confond les symptômes et les causes profondes de cette crise, comme un mauvais médecin qui soignerait un mal de ventre sans en chercher l’origine. Un mouvement populaire d’une telle ampleur ne peut être que la prise de conscience de problèmes profonds. M. François Goulard  défend à tout prix son système de délégation de service public (DSP) associant la compagnie Océane (Veolia Transdev) malgré sept années de déficit, des services revus à la baisse, une augmentation de la participation financière du département d’au moins 1 million d’euros ( 4,5 à 5,5 millions d’euros) et surtout des tarifs en forte augmentation pour les non insulaires et certains transports de marchandises. M. François Goulard est un piètre négociateur et surtout ne semble avoir qu’une vision à court terme. Ce système déficitaire, coûteux et insatisfaisant assuré par « Veolia Transdev » a montré qu’il ne fonctionnait pas et qu’il allait conduire à la ruine les économies des îles du large du Morbihan. Ce n’est donc pas qu’une question de tarifs. M. François Goulard défend  sa « DSP Veolia Transdev-compagnie Océane », comme Harpagon sa cassette qui contient dix mille écus d’or dans l’avare de Molière. Cette décision est donc injustifiable que cela soit tant des points de vues comptable, économique, de la qualité des services rendus, humain et social.

 

Advertisements
Cet article, publié dans La presse, La presse parle de nous, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire qui sera lu mais non publié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s