Lettre d’une professionnelle de santé Belliloise

IMGcarte2014bisNous vous avions invité à faire parvenir un courrier au Président de la République:
lire « Action courriers au président de la République« .

Nous vous livrons à la suite, la lettre, in extenso, envoyée par Anne-Sandrine, masseuse kinésithérapeute à Belle-île, au Président de la République:

Monsieur le Président de la République,

Je m’adresse à vous concernant le conflit qui oppose en ce moment les insulaires de Houat, Hoëdic, Groix et Belle-Ile-en-Mer et le Conseil Général du Morbihan, par l’entremise de la Compagnie Océane (Veolia, Transdev) à propos de la tarification du transport maritime.

Je viens dénoncer dans cette lettre, l’absurdité de la politique du Conseil Général, et/ou de la Compagnie Océane, dans cette affaire. Notamment : des augmentations de tarifs tous azimuts, et suppression de tarifs préférentiels, visant à combler un déficit. En effet, il se trouve que suite à la construction de bateaux inadaptés (Vindilis, Bangor, Ile de Groix), transportant plus de voitures et moins de passagers, ces bateaux présentent des difficultés de remplissage, pour un coût de fonctionnement plus important qu’avant, entraînant un déficit que le Conseil Général refuse de combler par des subventions alors que c’est lui qui a décidé le changement de type de bateau sans aucune concertation avec la population insulaire et le personnel navigant. Le Conseil Général et la Compagnie Océane veulent faire payer à la population leurs propres erreurs. Ont-ils quelques notions de marketing ? Ce n’est pas en augmentant les tarifs qu’ils rempliront les bateaux et diminueront leur déficit ! Plus les tarifs augmenteront, plus les bateaux seront vides et plus le déficit augmentera !

Je dénonce également, en tant que professionnelle de santé participant au Comité de Pilotage du Contrat Local de Santé, l’incohérence de cette politique du Conseil Général. En effet, un Contrat Local de Santé a été signé en janvier 2013 entre le Conseil Général du Morbihan, l’Agence Régionale de Santé (A.R.S.), et la Communauté de Commune de Belle-Ile-en-Mer (CCBI) suite au diagnostic alarmant fait par le cabinet Acsantis concernant l’état sanitaire de Belle-Ile (mortalité plus importante qu’ailleurs…). Le premier axe transversal du Contrat Local de Santé (C.L.S.) était : « améliorer les transports ».

Le diagnostic d’Acsantis* a montré combien Belle-Ile était un territoire fragile, en danger, du fait de l’insularité. Or, d’une part, l’augmentation des tarifs pour les insulaires et les marchandises va encore frapper le pouvoir d’achat des îliens qui est déjà moindre du fait d’un surcoût très important de l’insularité. D’autre part, la disparition des tarifs préférentiels va mettre en péril l’économie de l’île en faisant fuir Morbihannais, résidents secondaires (de plus en plus de maisons sont à vendre), et touristes qui boudent déjà nos îles devant les tarifs exorbitants de la Compagnie Océane.

En tant que professionnel de santé membre de l’atelier suicide de l’association interprofessionnelle de santé, le F.B.I mer*, et du réseau MISACO* de lutte contre le suicide, financé par l’A.R.S., je rappelle que le taux de suicide, dans les îles, est très largement supérieur à celui observé sur le continent. Ne pensez-vous pas que de s’attaquer au pouvoir d’achat des îliens, qui est déjà extrêmement faible pour beaucoup d’entre eux, risque d’augmenter encore le nombre de suicidés ?

Monsieur le Président, je m’en remets à votre bon sens, et j’espère que vous pourrez nous aider à trouver une issue favorable aux insulaires dans ce conflit.

Très cordialement.

Anne-Sandrine KIRCHNER-WASCHEUL

Commentaire du Dr Stéphane PINARD, médecin généraliste à Belle-île-en-mer suite à son courrier:

Cette lettre de Sandrine est touchante et ne peut laisser indifférent personne.
Elle parle avec son coeur.
Elle livre sans réserve son désarroi, son incompréhension, son inquiétude.
Elle parait très inquiète sur l’avenir de son île et de ses habitants.

J’observe malheureusement que des centaines de Bellilois partagent aujourd’hui son ressenti. Mais ils ne l’exprimeront peut être pas. Ou peut être un jour, d’un geste malheureux.

Cette « crise tarifaire » renforce les sentiments d’abandon, d’exclusion, d’isolement.
Sandrine ne peut s’y résoudre, comme beaucoup d’entre nous. Alors même, qu’elle s’investit, bénévolement, sans compter : F.B.I mer, MISACO, formation sur le suicide sur le continent, *COPIL du C.L.S., regroupement professionnel de la minoterie, information sur les troubles de la mémoire.

Elle livre ses émotions personnelles.

Sandrine participe au *COPIL du C.L.S., elle contribue grâce à son expérience et à son humanité à l’avancée des différents ateliers (suicide, mortalité précoce, transports, prévention, dépistage…).

On aime ce que l’on fait quand cela a un sens.

J’ai peur, qu’aujourd’hui, pour certains, cela n’en ai plus…

NDLR:
Acsantis* est un cabinet de conseil indépendant spécialisé dans la santé et le médico-social: www.acsantis.fr

Réseau MISACO*: MISsion d’Accompagnement de COllectifs autour de la Souffrance psychique et du suicide. Voir document PDF sur les missions du MISACO

F.B.I Mer*: Cette association a pour objet de représenter tous les professionnels libéraux de santé de Belle-Ile-en-mer. www.fbi-mer.fr

COPIL* comme Comité de Pilotage

C.L.S.* comme Contrat Local de Santé. Contrat Local de Santé de Belle-île-en-mer 2013-2015 au format PDF sur le site de l’A.R.S. Bretagne

Publicités
Cet article, publié dans Dossier, News Belle-Ile, Toutes News, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire qui sera lu mais non publié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s